Souffles


Conception et danse butô : Sophie Hutin
Univers sonore et violon : Rosaline Deslauriers
Lumières : Karl Big

Création le 1er avril 2011 au Théâtre de la Girandole à Montreuil, dans le cadre de : En Tête, et

Instants de danse butô entre pierre et vent.
Tout est parti d’une robe de mariée dénichée aux puces à Berlin. Au moment de la négociation du prix, sa propriétaire m’avait demandé malicieusement combien je pensais qu’elle valait. Devant mon incapacité à lui répondre, elle m’avait simplement dit qu’il valait autant que son mariage, à savoir vingt euros…
C’est avec ce simple souvenir, cette brève anecdote mi rieuse, mi amère, que j’ai dansé avec cette robe, à la fois bulle de légèreté et entrave qui étouffe, empèse. Il s’agissait de faire revivre la jeune femme qui l’a portée, et plus largement un esprit du Printemps comme suspendu dans le temps, étonné d’être debout, et sentant déjà la fragilité de cet instant d’équilibre.

Ce spectacle est né d’un atelier de recherche sur les partitions corporelles menées au premier trimestre 2011 à Paris avec la musicienne et actrice Rosaline Deslauriers. Nous voulions interroger les rapports que peut entretenir le corps en mouvement avec une musicalité vivante, dans l’ici et maintenant de leur rencontre. La recherche portait autour du corps (corps sonore, matière à transformer, corps d’emblée vivant de chaque performer) et l’organicité du geste et de la voix (du musicien, du plasticien, du performer). Les mouvements des corps ont été explorés via la danse butô tandis que, musicalement, nous avons tenté de former des orchestres de fortune construits avec des instruments du monde et des débris d’objets de consommation (chapeaux de casserole, objets de bois, cartons, cordages, tubes et papiers plastiques, et même aliments…).